Edith LAPLANE
Edith LAPLANE

HOUSEWIFE DREAMS 

Parfois, il vaut mieux rire pour ne pas pleurer … 

 

 

Un Roman Photo Féministe qui détourne des images issues d’un film d’enseignement ménager des années 40 – 50 destiné aux jeunes filles dont le but, ou du moins l’effet, était double :

  • formater des générations de femmes à être de bonnes ménagères et de bonnes épouses
  •  faire la promotion de produits provenant de l’industrie chimique (Le Lion Noir).

 

Les contes de fée ayant enjolivé l’affaire, les femmes ont dû accepter de constituer une main d’œuvre non rémunérée, les rendant dépendantes d’un mari de ce fait tout puissant.

Edith LAPLANE

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Edith Laplane Caillol